Publications

9782913351370.jpg

Ou comment habiter l’entre-deux, où gisent les sirènes, les mots qui d’une langue à l’autre sont dépouillés de leurs sentiments, le vent comme l’indicible, la nostalgie de l’enfance qui court qui court qui court, la bouche ensablée, tous ceux qui ne sont plus, tous ceux que l’on pousse hors de notre vue, les bouts de peaux qu’on perd en chemin, l’enfant comme le murmure, la tempête sous un crâne, c’est peser le pour et le contre, avoir le corps penché pendant la traversée, évaluer le risque, les corps flottants, être l’étranger dans cette mer de soi possible, effleurer ces zones où l’on ne se connaît pas, où l’on ne s’est jamais rencontré, où l’on ne sait qui en soi réagira, et comment, et par quel geste, quel mot, on existera, partir à la rencontre du corps qui devra se mouvoir lors du choix.

L'hésitation

Recueil de textes en prose

Marie Delarbre éditions

9782913351387.jpg

Chemin faisant, une mouche apprend à être au-delà des apparences.

La mouche qui tournait en rond

Album jeunesse

Illustrée par Marion Augusto

Marie Delarbre éditions

9782375860304-475x500-1.webp

« Je m’appelle Clarisse et mes pensées sont rouges. Je m’appelle Élisa et mes pieds sont rouges. Je m’appelle Solange et mes lèvres sont rouges. Je m’appelle Délia et mon rire est rouge. Je m’appelle Marianne et mon cœur est rouge. »

Cinq filles liées et opposées comme les faces d’un dé. Cinq filles qui décident que leur histoire dépendra des six faces du dé : décision, dérision, dépendance, détermination, dévotion et division. Cinq filles dont les chemins divergent ou se rassemblent jusqu’aux larmes, à la folie, au poison de la domination. Une fusion où les oscillations finissent par provoquer la bascule et cette tache rouge qui grandit sur l’asphalte.

Rouges

Roman

Parole éditions

jPr7uLbpwgumk2-dIzU2hZGAkDQ.jpeg

Il fallait bien tirer un trait. Pour suspendre la peine, briser la honte, tirer la langue, définir un contour de soi. Il fallait bien l’étirer, s’étendre, incarner la grande étendue. Pour permettre la rencontre, entre les peaux, sa faim de l'autre, faire de ces expériences un langage. 

Lignes de désir retrace le chemin que parcourt une femme, d’une prise de parole à une prise de corps, d’un corps empêché à un corps affamé. Il est composé d'une succession d'instantanées, qui rendent visibles le désir, agissant entre elle et l'autre, en elle et par l'autre.

Lignes de désir

Poésie

La Boucherie Littéraire

Revues et ouvrages collectifs

51jWtnO2w0L._SX352_BO1,204,203,200_.jpg
71f277_a45a6a0174364c30a105938f18db27ab~
44289256_2265812550320533_75084628576593

 

 

 

 

 

Visages d'ailleurs

Riveneuve éditions

 

 

 

 

 

 

 

Ailleurs

Éditions de l'Aigrette

Il devrait y avoir encore une heure avant l’aube

Editions Buzo